Maitre chadly karamane pour le tay vu dao et pour la paix entre les hommes !

Ils préparent la guerre dans le nord de Marseille !
Ils marchent pieds nus du barrage de bimont jusqu’ au prieuré de la sainte victoire. Cinq kilomètres sur les roches calcaires, sur des pierres très froides et humides, le 9 octobre 2016, ils défient la douleur et les lois de la nature. Ils se dépassent, luttent, donnent des frissons aux randonneurs chevronnés. Ces promeneurs avertis et expérimentés leurs posent des tas de questions. 
D’où venez-vous ? qui êtes-vous ? que faites-vous ? pourquoi faites-vous ça ?
Bravement ils répondent : nous venons des quartiers nord de marseille (la castellane, la viste, les aygalades, la savine.) Nous sommes des guerriers on pratique le tay vu dao à l’ecole d’arts martiaux karamane. Mais Quelle guerre préparez-vous alors ? on prépare la seule guerre qui vaut la peine d’être menée. Ah bon ? laquelle ? La guerre contre nous-même. Pour devenir plus fort. Notre devise est : courage, force, précision, travail et respect. 
Vous savez madame, il y a des gens bien dans les quartiers nord de marseille, Il n’y a pas que la drogue et les kalachnikovs. En vous voyant, jeune homme je n’en doute plus. Je suis très impressionnée par votre défi et votre persévérance. Pouvez-vous vous me donner l’adresse de votre école 
pour y inscrive mes enfants ; eux n’aiment que la télévision et les consoles de jeux. Vous êtes un bon exemple pour eux.


Merci madame, merci beaucoup. Ce jeune guerrier était tellement fier qu il oublia de donner l’adresse de l’école à cette dame. Il tourna les talons et continua à marcher pieds nus sur les sentiers de la ste victoire.
La guerre continue. Le 15 janvier 2017, ils affrontent un nouveau défi. Une quinzaine de jeunes guerriers parcourent encore 5 kilomètres, les yeux bandés cette fois ci. Ils sont dans les calanques de la cote bleue. Les uns derrière les autres, une main sur l’épaule de l’autre, un tee shirt sur la tête bandé de leurs ceintures de kimono, ils marchent, confiant leurs destins aux yeux d’une seule personne. Chacun en file indienne menée par leurs guides, ils parcourent plus de 5 km. L’objectif est de develloper la confiance en soi et la confiance en l’autre mais aussi de créer une cohésion et une unité au sein de leurs groupe. Filles, garçons d’horizons divers tous unis dans la même épreuve. Encore une fois le dépassement de soi est au rendez-vous. Les sensations sont décuplées, l l’imagination prends le dessus, ils se battent contre leurs vieux démons. A l’arrivée, une petite crique les accueille. Le repas de midi est le bienvenu. Encore pleins de questions des promeneurs émerveillés par le défi relevé de ces jeunes guerriers. 
Quelle fierté ce doit être pour vous ?
La seule vraie récompense est de savoir que nous sommes capables de dépasser ce qui semble impossible aux yeux des autres et surtout à nos yeux.

Bravo encore aux jeunes guerriers qui mènent des guerres sans sang et sans haine !

Maitre chadly karamane pour le tay vu dao et pour la paix entre les hommes !


Écrire commentaire

Commentaires: 0